La théorie du banal

« Banal: Qui ne s’écarte pas du cours normal des choses: courant, ordinaire. »

Il serait triste de croire que nous répondons tous à cette définition. Enfin je crois.
Être banal. Être banals. Être banale. Ordinaire.
Je ne crois pas que le mot « banal » puisse s’accorder correctement avec quelqu’être humain/vivant que ce soit. Je crois même, à l’inverse, que, tous, correspondent au contraire du banal.
Parce qu’être « banal » voudrait vouloir dire n’être rien de différent que le voisin. Rien de singulièrement soi. Sans pour autant prétendre que nous soyons « plus » ou « moins » que ce fameux voisin. Nous sommes juste différents. Et donc loin du « banal ».

Alors c’est une joie. La joie de savoir que, ni notre voisin, ni notre frère, ni le pharmacien du coin ne sont comme nous. Et que, dans l’autre sens, nous ne sommes ni comme eux, ni comme nos enfants ou tous les autres êtres de cette planète. Parce que nous ne sommes pas « banals ». Nous sommes uniques. Nous sommes nous, à 100% nous et comme personne.

Cultiver cette singularité a certainement quelque chose de grisant. Savoir qui l’on est et l’entretenir, comme un jardin plein de fruits qui deviendraient mûrs avec le temps.
Alors je vous invite à cela. A cultiver ce qui vous rend si « non-banals ». A écouter ce qu’il y a en vous et vous fait être ce que vous êtes. La réponse n’est pas dans mes lignes. Ni sur Instagram ou Youtube d’ailleurs. La réponse est en vous. Dans le tumultueux silence de votre être. Tout au fond de vous. Là bas. Ecoutez cette mélodie qui vous guide, vous y trouverez la réponse, j’en suis certaine.

Ma tenue

Comments

comments

Auteur : safiavendome

Vivre au delà de ce qui est commun et attendu. C'est ca qui me fait plaisir. FB, TW, Insta: Safiavendome

LES COMMENTAIRES
  1. Finalement être banale, c’est être son « moi ». Chacun son soi, et merci d’être là, pour créer et faire évoluer tous ces « moi », c’est un plaisir de te lire, comme toujours

  2. Merci Safia!! J’aime beaucoup le passage du banal à l’unique! On oublie que l’on est une version parfaite de nous mêmes… c’est tellement plus courant de se comparer.. merci pour se rappel 🙂

  3. Très bel article ! Des mots qui résonnent en moi et qui trouvent leur sens. À quand un livre sur cette lignée ? Tu nous as déjà montré que tu avais un don avec les mots, un don pour réussir à nous faire partager tes sentiments, à nous faire voyager.

LAISSER VOTRE COMMENTAIRE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *